– Moi ? Je n’arrête pas d’aimer !! YIIIHAAA !! J’aime plein plein de personnes, parfois une en particulier, j’aime rire, j’aime prendre un bain, j’aime bien sauter partout partout en pourchassant les papillons, j’aime crier, danser n’importe comment, et des masses de choses encore !!! 😀

– Aimer… Qu’est-ce que c’est ? Des papillons dans le ventre ? Une forme de joie, de jouissance intérieure ? Amour amoureux ? Amour heureux ?

– Il m’arrive aussi des fois de ne pas aimer, mais alors pas du tout… J’aime pas étudier, rester à l’école comme un pantin derrière une chaise, j’aime pas maman quand elle me dit qu’il faut que je fasse mes devoirs, j’aime pas les haricots verts…

Et ne pas aimer, du coup… ?

– Puis quand je n’aime pas, ça m’éneeeerve !! Ou alors ça me rend triste, ça me fait bouder… Ne pas aimer, c’est embêtant…

Ne pas aimer, c’est refuser l’amour, car il y a amour… On aurait donc un amour colère, un amour souffrance, amour indifférence, amour désamour…

– En fait, ne pas aimer est une façon d’aimer… Cela veut dire qu’en réalité je passe ma vie à aimer ? Je ne fais qu’aimer tout le temps ? Mais…

Amour, qui es-tu ?

Amour tu serais donc tout ? N’importe quoi ? Notre seule action, notre seule vibration, notre existence ?

Amour, qui es-tu ?

Mais tu n’es également rien, rien du tout !! Tu peux prendre toutes les formes, comme si tu n’avais pas d’identité !! Je ne comprends pas bien… Amour, qui es-tu ? MAIS AMOUR, QUI ES-TU ??? Réponds, montre-toi puisque tu existes !! Amour, AMOOUUR !!!

– Je ne suis rien, pour mieux être tout : je suis ce que tu veux que je sois, ce que tu imagines que je suis –

 

~ Amazolya